1. Sur le green, vous vous mettez à l’adresse et puttez votre balle lorsque vous vous rendez compte qu’un autre joueur, plus loin du trou que vous, vient également de jouer sa balle depuis le green. Les balles ne se touchent pas mais comme il avait l’honneur vous devez être pénalisé. 

Faux. En stroke-play aucune pénalité n’est appliquée et les joueurs joueront leur balle où elle se trouve. En match-play en revanche, le joueur qui avait l’honneur (le plus loin du trou) peut exiger que son adversaire rejoue son coup. Si les deux balles en mouvement s’étaient heurté, accidentellement, aucune pénalité ne serait non plus appliquée. L’Exception 2 de la Règle 11.1b prévoit dans ce cas-là que le coup ne compte pas et que la balle soit replacée à son point d’origine. 

2. Une forte pluie s’abat sur le parcours rendant plusieurs greens injouables. Le Comité décide alors d’interrompre le jeu, par trois signaux brefs. Vous êtes en approche du green du 9, qui semble encore assez sec, aussi vous proposez aux autres joueurs de votre groupe de terminer le trou. Mais l’un d’eux affirme que vous devez vous interrompre immédiatement.

Faux. L’interruption immédiate du jeu est demandée aux joueurs uniquement en cas de danger imminent, comme un orage, selon la Règle 5.7b(1) et fait l’objet d’un signalement différent (un seul signal prolongé). En revanche, pour une interruption normale (obscurité ou parcours injouable), les joueurs ont la possibilité de terminer le trou, si au moins un joueur du groupe a commencé le trou, comme le stipule la Règle 5.7b(2). Mais une fois le trou terminé ils devront interrompre le jeu et ne pas commencer à jouer un autre trou.

3. Après avoir expédié votre balle dans les bois, vous lancez : « Bon, j’en joue une autre ! ». Après ce coup, plein fairway, l’un des joueurs de votre groupe vous annonce que vous êtes en 3 sur le fairway et qu’il n’est pas nécessaire d’aller chercher votre première balle. 

Vrai. Les nouvelles Règles sont très claires à ce sujet et notamment la Règle 18.3b qui stipule que le joueur doit clairement annoncer son intention en utilisant le mot « provisoire » ou en exprimant clairement son intention de le faire. Un simple « j’en joue une autre ou je rejoue » n’est pas suffisant pour indiquer cette intention. Et dans ce cas, il est considéré que le joueur a abandonné sa balle provisoire pour en mettre une nouvelle en jeu, selon la pénalité de coup et distance. 

4. Vous replacez votre balle sur le green et la jouez sans avoir retiré au préalable le marque-balle. Vous devez pour cela écoper de la pénalité générale, soit deux coups. 

Faux. La Règle 14.1a stipule bien en effet qu’il est interdit au joueur de putter, sans avoir retiré son marque-balle. Pour autant, la pénalité n’est pas de deux coups, mais d’un coup seulement.