1. Juste avant la compétition, sur le practice vous proposez à vos deux partenaires du jour de vous donner les putts à moins d’une longueur de club, pour accélérer le jeu, et alors que vous savez que les Règles l’interdisent. Au tee du 1, les deux premiers joueurs prennent le départ. C’est à vous de jouer lorsque vous suggérez aux autres d’annuler votre accord. Un arbitre l’apprend et vous annonce que vous devez être disqualifiés tous les trois.

Vrai. Selon la Règle 1.3b(1) si deux joueurs ou plus s’entendent délibérément pour ignorer toute Règle ou toute pénalité qu’ils savent devoir appliquer et qu’ils ont commencé le tour, ils sont disqualifiés. Et cela même s’ils n’ont pas encore mis en application leur accord. Pour éviter la disqualification, il aurait fallu qu’ils annulent leur accord avant que l’un des joueurs ne commence le tour.

2. La balle de la partie qui vous suit arrive dans les arbres et s’immobilise contre une branche haute. Ce que vous avez parfaitement vu. Vous indiquez alors à la partie derrière vous lorsqu’elle arrive où se trouve la balle. Mais l’un des joueurs du groupe affirme qu’il faut avoir la balle en main pour pouvoir l’identifier formellement.

Faux. Dans le cas d’une balle dans un arbre et bien que le joueur soit incapable de récupérer sa balle pour l’identifier, la Règle 7.2 stipule que le joueur peut l’identifier soit à l’aide de jumelles ou d’un appareil de mesure en voyant une marque qui l’identifie formellement, soit en établissant qu’un autre joueur ou un spectateur ont vu la balle reposer à cet endroit à la suite du coup du joueur.

3. Vous vous préparez à dropper lorsque la balle, à hauteur du genou, vous glisse des mains. Vous lancez alors : « zut, elle m’a échappé ». Pour autant, la balle est tombée dans la zone de dégagement et y repose également. Aussi, même si c’est arrivé par accident, la balle est malgré tout en jeu…

Faux. Selon la définition de Dropper, la balle doit être lâchée de telle sorte qu’elle tombe dans l’air, avec l’intention de mettre la balle en jeu. Si le joueur lâche la balle sans intention de la mettre en jeu, la balle n’a pas été droppée et n’est donc pas en jeu. Le joueur peut reprendre la balle pour cette fois la dropper dans les règles.

4. En match-play, vous et votre adversaire terminaient à égalité au 18. Vous devez continuer le match en mort subite (le premier qui remporte un trou, gagne le match). Mais pour vous arranger, vous décidez de repartir du 8 et non pas du 1… Comme les deux joueurs sont d’accord, rien ne s’y oppose.

Faux. A moins que le Comité ne décide d’un ordre différent pour prolonger un match à égalité, selon la Règle 3.2a(4), les trous seront joués dans le même ordre que pour le tour. Si les joueurs sont partis du 1, ils devront continuer du 1.