1. Avec Laurent, votre partenaire habituel, vous défiez Suzon et Suzette, les redoutables jumelles en match-play foursome. Vous vous mettez d’accord pour jouer avec un seul sac pour les hommes et un seul sac pour les femmes. Vous avez joué selon les Règles.

Vrai. Bien que la Règle 4.1b(2) interdise au joueur de jouer un coup avec un club utilisé par n’importe qui d’autre jouant le même parcours, la Règle 22.5 y déroge en autorisant des partenaires à partager des clubs, à condition que le nombre total de clubs qu’ils possèdent ensemble ne soit pas supérieur à 14.

2. Pour marquer votre balle, vous enlevez un détritus qui vous gêne afin de positionner le marque-balle juste derrière la balle. Cette action vous vaut une pénalité.

Faux. Sans pénalité, un joueur peut enlever un détritus n’importe où sur ou en dehors du parcours et il peut le faire de n’importe quelle manière, comme l’explique la Règle 15.1a. Attention toutefois puisque l’exception 1 précise qu’un joueur ne doit pas enlever délibérément un détritus qui, s’il avait été déplacé quand la balle était au repos, aurait vraisemblablement causé le déplacement de la balle.

3. Votre drive se retrouve sur une route. Vous cherchez un point de référence et vous vous dégagez de cette obstruction inamovible. Or après le dégagement, l’un de vos pieds est encore sur la route. Vous jouez la balle qui atteint le green et roule dans le trou. Vous avez joué deux…

Faux. La Règle 16.1b stipule clairement concernant la zone de dégagement, que celle-ci doit être dans la zone générale, pas plus près du trou que le point de référence et surtout qu’il doit y avoir un dégagement complet, y compris le stance, de toute interférence. Le joueur a donc joué d’un mauvais endroit et encourt la pénalité générale, à savoir deux coups. Il a donc joué 4 sur le trou.

4. Mécontent de la position des boules de départ, vous décidez de les repositionner comme bon vous semble. Ce que vous faîtes aux trous 3, 4 et 5. Averti, le Comité décide de vous disqualifier, sans avertissement préalable, pour une grave faute de comportement. Il en a parfaitement le droit.

Vrai. Une grave faute de comportement est selon la Règle 1.2a un comportement tellement éloigné de la norme attendue dans le golf que la sanction la plus sévère est appliquée, à savoir éloigner le joueur de la compétition en le disqualifiant. Cela inclut souvent la malhonnêteté, l’interférence volontaire avec les droits d’un autre joueur ou la mise en danger de la sécurité des autres. On pourrait citer des dommages délibérés à un green, jeter un club vers un autre joueur, refuser à plusieurs reprises de relever une balle gênante, utiliser un langage grossier ou offensant de manière répétée… S’il est recommandé d’avertir le joueur avant toute disqualification, le Comité peut aussi décider, s’il le juge nécessaire, d’agir vite.