1. Sur le 18e green de cette compétition en stroke-play, vous avez un putt pour birdie. Votre balle s’arrête à 2 centimètres du trou, vous la relevez et annoncez que vous avez fait le par. Encore sur le green, l’un des joueurs du groupe affirme au contraire que vous devez être disqualifié sur le champ.

Faux. La Règle 3.3c stipule bien qu’un joueur doit terminer le trou, à chaque trou du tour. S’il omet de le faire, il doit corriger son erreur avant de prendre le départ suivant ou sur le dernier trou, avant de signer sa carte de score. A défaut, le joueur sera en effet disqualifié. Si le joueur corrige son erreur et replace sa balle pour finir le trou, il devra malgré tout écoper d’un coup de pénalité pour avoir relevé une balle en jeu sans raison.

2. Lors de votre dernier entraînement, vous avez utilisé un club pédagogique et vous vous rendez compte au départ du trou 2 qu’il est toujours dans votre sac. Vous devez être pénalisé.

Faux. Tant que le joueur ne l’utilise pas, selon la Règle 4.1a, aucune pénalité n’est encourue.

3. Les Règles vous autorisent à un dégagement. Vous lâchez la balle à hauteur d’épaule. Celle-ci touche le sol puis vient rouler en dehors de la zone de dégagement mais sans se rapprocher du trou. Vous jouez la balle ainsi droppée. Vous encourez la pénalité générale.

Vrai. Lorsqu’une balle est droppée, outre le fait qu’elle doive désormais l’être à hauteur de genou, celle-ci doit toucher le sol et reposer à l’intérieur de la zone de dégagement, selon la Règle 14.3c. Si le joueur se rend compte de son erreur avant de jouer, il peut recommencer la procédure sans pénalité. Si en revanche, il joue, il devra être pénalisé. Une balle incorrectement droppée mais jouée depuis la zone de dégagement vaudra à son joueur un coup de pénalité. Alors qu’une balle jouée depuis l’extérieur de la zone de dégagement (et donc jouée d’un mauvais endroit) entraînera la pénalité générale à savoir deux coups en stroke-play.

4. De colère, vous tordez légèrement le manche de votre fer 7. Vous n’êtes plus autorisé à jouer avec.

Faux. Si un club conforme est endommagé durant un tour, sauf si le joueur n’est pas à l’origine du dommage, il n’est pas autorisé à le remplacer. Quelles que soient la nature ou la cause du dommage, le club endommagé est considéré comme conforme jusqu’à la fin du tour. Le joueur peut donc continuer à l’utiliser ou même tenter de le réparer, sans retarder le jeu, selon la Règle 4.1a (2).