Leader surprise, au départ du dernier tour, de ce 32e Lacoste Ladies Open de France, la Marocaine Ines Laklalech n’aura pas flanché, sur le tracé de Deauville. Après trois tours en 65, 66 et 68, la native de Washington aux États-Unis terminait le tournoi à -14 à égalité avec l’Anglaise Meghan MacLaren (65, 67, 67). Alors que la Marocaine signait un birdie au 16 pour revenir à un coup de l’Anglaise, cette dernière concédait un bogey au 17, remettant les deux joueuses à égalité et nécessitant un play-off à l’issue du 18. Mais il n’aura fallu qu’un seul trou de barrage à Ines Laklalech, cadeyée par son mari Ali, et dont le bogey sera suffisant pour l’emporter face à une Meghan MacLaren en perdition lors du play-off…

Un 64 record pour Diksha Dagar

La Marocaine de 24 ans, résidant désormais à Casablanca et auteur de 4 top 10 pour sa première saison sur le circuit européen devient ainsi la première joueuse d’Afrique du Nord à s’imposer sur le LET. Mais la jeune femme a déjà d’autres ambitions. Après avoir passé avec succès la première étape des cartes américaines elle défendra ses chances lors de la deuxième étape en octobre prochain et espérer décrocher une place sur le circuit de la LPGA Tour. L’indienne Diksha Dagar complète le podium. Elle termine seule 3e à -11 en rendant la meilleure carte du jour et du tournoi en 64. Et encore en concédant son seul bogey du jour au 18 !

Anaïs Meyssonnier, meilleure française

Il n’y aura donc pas de 8e victoire française au Lacoste Ladies Open de France, ni de doublé pour Céline Boutier qui échoue à conserver son titre. La Française, 14e joueuse mondiale, rend une dernière carte dans le par (71) sur le tracé du golf de Barrière Deauville. Elle termine à la 6e place ex-aequo à -8 au total (67, 67, 71). La joueuse du LPGA Tour ne peut même pas revendiquer le titre officieux de meilleure française dans cette 32e édition puisqu’il revient à Anaïs Meyssonnier qui après deux premiers tours en 67 et 70 rend une dernière carte très solide en 66 avec 6 birdies contre un seul bogey. Elle prend seule la 4e place à -10.

Les autres Françaises

Pour trouver trace des autres Françaises, il faut ensuite remonter à la 18e place à -2 avec Emie Peronnin, auteur d’une dernière carte en 75, après deux solides tours en 68. Les joueuses amateurs Chloé Salort et Vairana Heck prennent respectivement la 26e place (-1) et la 30e place (dans le par). Anne-Lise Caudal et Nastasia Nadaud, l’amateure leader du premier tour terminent 42e en +2. Agathe Sauzon est 48e en +3, tandis que Julie Maisongrosse et Constance Fouillet, amateure, sont 52e en +4.

Les résultats

Crédit: David Charpenet