A l’exception de Colin Morikawa, victime du cut pour un coup, les meilleurs joueurs du monde sont au rendez-vous du 150e Open britannique. Sur le mythique Old Course de Saint-Andrews, baigné de soleil une grande partie de la journée, l’Australien Cameron Smith, 6e mondial, a bouclé ses 36 premiers trous en tête avec un total de -13 et après une superbe carte de 64 (-8) sans aucun bogey. Smith prendra le départ du 3e tour avec Cameron Young, leader du premier tour et à -11 après un solide 69.

Derrière ces deux hommes, on retrouve une sacrée brochette de stars avec Rory McIlroy (66-68, -10), Victor Hovland (68-66, -10), Dustin Johnson (-9), le n°1 mondial Scottie Scheffler (-8), Adam Scott (-8), Patrick Cantlay (-8) ou encore le récent vainqueur de l’US Open Matt Fitzpatrick (-6).

Seul Français qualifié pour cette 150e édition, Victor Perez a brillamment franchi le cut avec un 69 riche de six birdies et trois bogeys. Avec un total de -4, le Tarbais est 25e. Il peut encore espérer une très belle performance, lui qui habite à quelques kilomètres de Saint-Andrews et qui s’était imposé sur ce parcours lors du Alfred Dunhill Links Championship 2019.

Tiger Woods, lui, ne jouera pas ce week-end. Auteur d’un 78 jeudi, l’ancien n°1 mondial n’a pu faire mieux que 75 ce vendredi. Le public écossais lui a réservé cependant une émouvante standing ovation autour du green du 18. Un moment très fort qui a arraché quelques larmes à l’Américain, vainqueur ici-même en 2000 et 2005.