A la faveur d’une deuxième carte en 66 (-4), le meilleur score du jour, Collin Morikawa a pris la tête de l’US Open, disputé au Country Club de Brookline. L’Américain de 25 ans, double vainqueur en majeur est à -5 à mi-parcours à égalité avec son compatriote Joël Dahmen, 34 ans. Passé par les qualifications, l’étonnant Dahmen a rendu une carte de 68 pour se retrouver co-leader, avec notamment une ficelle de plus de 20 mètres au 15, pour birdie, lui qui n’a remporté qu’un seul tournoi du PGA Tour, l’an dernier, à Punta Cana.

McIlroy toujours en course…

Les deux hommes affichent un seul coup d’avance sur un groupe de 5 joueurs à -4 dont font partie l’Espagnol Jon Rahm, qui a rendu une carte de 67 et qui défend avec brio son titre cette semaine et l’Irlandais du Nord Rory McIlroy, avec un 69 mouvementé, composé de 5 birdies, 2 bogeys et un double. En effet, le favori de l’épreuve, à la recherche d’un nouveau titre à l’US Open, 11 ans après le premier, s’est fait peur dans le rough du trou n°3 où il lui a fallu 3 coups pour en sortir et finalement enquiller un putt de près de 10 mètres pour sauver le double bogey…

Cut à +3, Perez éliminé

On notera aussi la belle remontée de Scottie Scheffler, le n°1 mondial qui a rendu une deuxième carte de 67 et pointe à la 8e place ex-aequo à -3, à seulement deux coups de la tête. C’est en revanche fini pour un certain nombre de joueurs, éliminés par le cut fixé à +3, à l’image de l’Espagnol Sergio Garcia à +4, l’Australien Cameron Smith et le Sud-Africain Louis Oosthuizen à +6 ou encore le Norvégien Viktor Hovland à +7. C’est également le score de Victor Perez qui rend deux cartes de 73 et 74 pour terminer à +7. Le Français, seul tricolore qualifié dans l’épreuve, rate le cut de son 5e tournoi majeur d’affilée. Phil Mickelson à +11 ne jouera pas non plus à Brookline ce week-end.