En golf, il est très rare de gagner un tournoi deux semaines de suite. Vainqueur du Dutch Open la semaine dernière, Victor Perez n’est pas passé si loin de l’exploit lors du Porsche European Open, en Allemagne. Parti en tête de ce tournoi du circuit européen au départ du dernier tour, le n°1 français a rendu une dernière carte de 74 (+2) avec quatre bogeys (4, 12, 13 et 15) et seulement deux birdies (10, 11) pour terminer troisième, à trois coups de Kalle Samooja. Le Finlandais de 34 ans, auteur d’une étincelante carte de 64 (-8) sans aucun bogey, en a profité pour décrocher avec un total de – 6 (72, 72, 74, 64) son premier titre sur le circuit européen.

Pour l’autre Français partir en dernière partie de ce Porsche European Open, le dimanche a été bien plus douloureux. A son aise sur le parcours du Green Eagle Golf Course depuis le début de la semaine, Julien Brun a pourtant rendu une carte de 80 avec un birdie (au 9), cinq bogeys (2, 7, 8, 11, 18) mais aussi un quadruple bogey sur le par 3 du 14, avec deux balles dans l’eau. Une grosse déception pour Brun qui termine à la 34e place avec un total de +4.

Outre Perez et Brun, cinq autres Français avaient franchi le cut en Allemagne. Bonne performance de Julien Guerrier qui termine 10e (69, 73, 76, 69). Romain Langasque (75, 73, 72, 73) et Michaël Lorenzo-Vera (75, 71, 76, 71) se classent 40e, Matthieu Pavon 47e (75, 73, 73, 73) et Antoine Rozner 51e (74, 73, 7, 71).