En tête depuis le premier jour, l’Espagnol Jon Rahm s’est imposé lors du Mexico Open en 267 (-17). Sur la tracé de Vidanta, le n° 2 mondial a su garder ses adversaires à distance avec 4 cartes de 64, 66, 68 et 69. Il devance d’un coup un trio d’Américains, constitué de Kurt Kitayama, mais aussi de Brandon Wu et de Tony Finau qui signent tous les deux un 63 final, égalant le record du parcours. Le basque de 27 ans renoue ainsi avec la victoire, son dernier titre remontait à l’US Open 2021, il y a presque un an. Un week-end très ibérique, puisque le DP World Tour a vu la victoire d’un autre Espagnol, Adri Arnaus, après six trous de play-off. Côté Français, Paul Barjon a malheureusement une nouvelle fois raté le cut, le 8e en 9 tournoi…