Mission accomplie pour Pauline Roussin-Bouchard qui termine 2e de l’épreuve marathon des cartes du LPGA Tour sur le tracé de Dothan dans l’Alabama. La Française gagne ainsi un droit de jeu complet sur le circuit américain féminin en 2022. « Je suis bien sûr un peu frustrée par ce dernier tour. Je suis une compétitrice, j’aime la compétition », expliquait la jeune femme dont une dernière carte en 72 la prive d’une première place qui lui semblait acquise.

Dernier tour dans le par…

Avec 5 coups d’avance au départ de ce 8e tour des qualifications américaines, PRB a rendu sa seule carte dans les 70 avec 6 birdies, 4 bogeys et un double pour un 72 final, dans le par. « J’ai ma carte pour le LPGA Tour l’année prochaine, c’est ce que je voulais et je suis très heureuse. J’attends la suite avec impatience », confiait avec beaucoup de maturité la Varoise de 21 ans.

En délicatesse au putting

En effet, en ce dernier jour, pourtant toujours aussi affûtée sur son jeu de fer et prenant 18 greens en régulation, Pauline a connu des difficultés sur son putting, avec quatre fois trois putts et une fois quatre putts. Un manque de feeling qui n’a pas permis à Pauline de rendre une nouvelle carte dans les 60 après ses scores de 69 67 66 65 68 68 67 et 72 pour finir, avec un total de 542 soit 32 coups sous le par.

Deuxième à un coup

La Française, ex-n°1 mondiale amateur, se fait coiffer au poteau pour la première place par la Coréenne Na Rin An qui rend un dernier 66 (-6), terminant en -33, un coup devant PRB ! La Thaïlandaise Atthaya Thitikul complète le podium en -26, 6 coups derrière Pauline. « En début de semaine, j’aurais immédiatement signé pour une 2e place aux cartes », confiait la Varoise qui évoluera donc en 2022 sur la LPGA Tour aux côtés de ses compatriotes Céline Boutier, Perrine Delacour et Céline Herbin.

Les autres Françaises

Elle y retrouvera aussi pour une dizaine de tournois Agathe Laisné qui, malgré deux derniers tours en 69, doit se contenter de la 22e place (-9 au total) et d’une carte partielle sur le LPGA. La joueuse du Racing est pour l’heure attendue en Espagne, pour disputer une nouvelle finale des cartes d’accès, cette fois du Ladies European Tour, du 16 au 20 décembre. Enfin, quant à Julie Aimé, encore en course pour un top 45 et un droit de jeu partiel sur le LPGA avant le dernier tour, elle doit se contenter d’une ultime carte en 75, pour une 53e place finale. La Niçoise restera donc en 2022 sur le Symetra Tour, la seconde division américaine, tout comme Emma Broze, qui n’avait pas passé le cut.