Lorsque l’on a vu au soir du cut, Céline Boutier en tête du CME Group Tour Championship, à -14 avec deux cartes de 65 et 4 coups d’avance, nous avons tous rêvé à une incroyable victoire. En effet, le dernier tournoi de la saison régulière du très relevé LPGA Tour réunit sur le tracé du Tiburon G.C. à Naples en Floride, les 60 meilleures joueuses de la saison et offre à sa vainqueure un chèque d’1,5 millions de dollars. De quoi aiguiser quelques appétits…

Céline Boutier, co-leader le dernier jour

Seulement, alors que Céline réalisait un troisième tour sans éclat, en 72, dans le par, ses adversaires revenaient sur la Française, qui, à la fin de la journée, avait perdu toute son avance. Toujours en tête à -14, elle devait désormais partager le haut du leaderboard avec trois autres joueuses. Peut-être un peu tendue le dimanche, Céline ne réussissaient pas à décoller au score. Ses deux birdies à l’aller furent à chaque suivi d’un bogey. Et à mi-chemin, l’espoir d’une nouvelle victoire s’était définitivement envolée.

Une saison fantastique pour Céline

Visiblement plus détendue, la Française retrouvait son niveau et enquillait au retour deux birdies au 10 et au 16 et même un eagle au 17, pour rendre finalement une dernière carte de 68. A -18 au total, à 5 coups de la tête, Céline décrochait malgré tout une belle 3e place ex-aequo à égalité avec l’Américaine Mina Harigae. Cette ultime performance permettait à la francilienne de décrocher une 18e place finale au classement de l’année du LPGA Tour et venait récompenser une fantastique saison avec une première participation aux Jeux olympiques, suivie de ses victoires en Solheim Cup, au Lacoste Ladies Open de France et au ShopRite Classic, son deuxième succès sur le circuit américain féminin.

Jin Young Ko intouchable

Tout en haut du leaderboard, la joueuse coréenne Jin Young Ko, pourtant blessée, semblait intouchable. Elle aussi partie à -14, elle enquilla six birdies à l’aller et encore trois au retour pour rendre une dernière carte de 63 (-9), le meilleur score de la semaine. A -23, elle établissait le nouveau record du tournoi du CME Group Tour Championship, qu’elle remportait pour la deuxième année de suite. Avec cette 5e victoire de la saison depuis l’été, elle s’adjugeait aussi son deuxième titre de joueuse de l’année en coiffant au poteau la n°1 mondiale Nelly Korda, qui n’a pas pu faire mieux qu’une cinquième place dans l’épreuve. Seule la joueuse Japonaise Nasa Hataoka réussissait à suivre le rythme de Jin Young Ko, avec une dernière carte de 64 (-8), pour s’offrir une deuxième place toute seule, à -22, un coup derrière la Coréenne.