Quelle année pour Céline Boutier ! La Parisienne s’adjuge le ShopRite LPGA Classic, son deuxième titre sur le LPGA Tour, quelques semaines après sa victoire au Lacoste Ladies Open de France et à la Solheim Cup. « L’année a été dingue, il faut aussi ajouter à cela les Jeux olympiques qui furent une expérience incroyable… », expliquait la Française de 27 ans, à la sortie du 18.

Revenue de l’arrière

Mais ce qui est dingue également, c’est la manière dont Céline a remporté ce titre sur le parcours de Sea View à Atlantic City, dans le New Jersey. Partie avec 5 coups de retard le dernier jour, la Francilienne a rendu une ultime carte de 63 (-8), bouclant même son aller en -6 avec 6 birdies. Revenue en haut du leaderboard, elle enquillait encore deux birdies sur le retour dont celui du 18, un par 5 atteignable en deux, la propulsant leader au clubhouse.

Face à deux anciennes n°1

Car à l’arrière, ce sont deux anciennes vainqueures en majeur, les actuelles n°2 et 3 mondiales, Jin Young Ko et Inbee Park qui sont en chasse. Sans oublier la Canadienne Brooke M. Henderson, elle aussi auteure d’un superbe dernier tour en 64… Mais aucune des deux Coréennes, anciennes n°1 mondiales ne parviennent à décrocher un dernier birdie. Jin Yong Ko concède trois putts sur le 18 après avoir pris le green en deux, tandis qu’Inbee Park rate deux mètres pour forcer un play-off… Toutes les deux rendent une carte de 69, pour terminer en -13 au total.

Dans le club des doubles vainqueures

Avec le score de -14 (66, 70, 63), un coup d’avance sur ses trois poursuivantes, Céline triomphe et peut savourer son deuxième titre sur le prestigieux LPGA Tour, mais le tout premier aux Etats-Unis, puisque le Vic Open qu’elle remporta en 2019 se jouait en Australie. Avec ce nouveau succès, Boutier égale aussi en nombre de victoires, sur le circuit américain, ses deux compatriotes Patricia Meunier-Lebouc et Anne-Marie Palli. Cette dernière avait d’ailleurs remporté l’un de ses deux titres, lors de ce même ShopRite LPGA Classic en 1992 et a pu encourager Céline et lui prodiguer de précieux conseils, puisqu’elle était invitée à y jouer le pro-am.

Fortunes diverses…

Ce succès de Céline Boutier la propulse à la 16e place de The Race to CME Globe, le classement du circuit américain féminin et devrait lui permettre d’améliorer sa meilleure position au classement mondial : 39e en août 2020. Les deux autres Françaises engagées dans l’épreuve ont connu un dernier tour plus difficile. En effet, Perrine Delacour, qui figurait aussi dans le top 10 avant le dernier tour, a rendu une ultime carte en 74 pour prendre la 44e place en -4. Tandis que Céline Herbin rendait elle aussi un dernier 74 pour prendre la 71e place du classement.