La propagation du variant Delta a contraint le gouvernement à instaurer dès à présent l’application du pass sanitaire à l’ensemble des ERP (établissements recevant du public), accueillant plus de 50 personnes sur leur site, dont ceux de plein air. Les golfs rentrent donc dans cette catégorie…

En clair, cela signifie que le pass sanitaire s’applique pour toute personne adulte entrant au sein d’un golf (hors bénévoles et personnes travaillant dans le golf), y compris si cette personne se rend directement au practice ou au départ sans passer par le clubhouse. Les personnes mineures ne sont pas concernées.

Pour mémoire, le pass sanitaire consiste en la présentation soit en version numérique (via l’application TousAntiCovid), soit en version papier de l’une des trois preuves sanitaires suivantes :

  • La vaccination avec un schéma vaccinal complet (7 jours après avoir reçu la 2e dose).   
  • La preuve d’un test négatif (PCR ou antigénique) de moins de 48h.
  • Le résultat d’un test (PCR ou antigénique) attestant du rétablissement de la Covid-19.

A défaut de pouvoir présenter l’un de ces trois documents, l’accès au golf devra être refusé.

Mais compte-tenu du délai très court pour mettre en place ce pass sanitaire (modalités de contrôle, procédure en cas de manquement du joueur ou de l’exploitant…), les pouvoirs publics ont reçu la consigne d’être souples au cours des prochains jours pour son application au sein des clubs.

Aussi contraignantes que pourraient apparaitre ces nouvelles mesures, elles doivent aussi permettre d’éviter tout reconfinement à terme ou de nouvelles fermetures administratives de golfs…