Sur un parcours long de 7200 mètres, un record et balayé par des vents violents et omniprésents, le canadien Corey Conners a pris la tête du premier tour de l’US PGA. Très régulier depuis le début de la saison, avec 7 top 10, le natif de l’Ontario, 29 ans et actuel 39e joueur mondial a rendu une carte de 67 (-5) sur le difficile parcours d’Ocean Course à Kiawah Island en Caroline du Sud, aux Etats-Unis. Grâce à seulement 24 putts pris en ce premier tour, Corey Conners a réalisé six birdies contre un seul bogey.

30 joueurs sous le par !

Mais derrière le Canadien, ce ne sont pas moins de six joueurs qui se tiennent en embuscade à 2 coups. Et pas des moindres, puisqu’à cette marque de -3 on compte notamment l’Américain Brooks Koepka, double vainqueur de cette épreuve, à peine remis de sa blessure au genou et qui déclarait : « ne pas avoir besoin d’être à 100% pour bien jouer au golf ». Mais on trouve aussi le norvégien Viktor Hovland, l’une des jeunes sensations du PGA Tour ou encore Keegan Bradley, vainqueur de l’épreuve en 2011. Au total, ce ne sont pas moins de 30 jours qui se tiennent sous le par, en 5 points.

Des hauts et des bas…

Parmi les autres favoris de l’épreuve, le tenant du titre Collin Morikawa a rendu une carte de 70 (-2) tout comme le jeune senior Phil Mickelson. Les canonniers Bryson Dechambon et Jon Rahm restent dans le coup avec une carte dans le par (72) à la 31e place. Jordan Spieth, de retour en forme est à +1 en 73 et tentera de décrocher le seul majeur qui lui manque. Quant à Rory McIlroy, l’Irlandais du Nord a toujours autant de mal à débuter ses rendez-vous majeurs. Le double vainqueur de l’épreuve, dont l’édition de 2012 ici même à Kiawah Island, a rendu une carte de 75 (+3), tout comme Justin Thomas. Enfin, le n°1 mondial Dustin Johnson a lui connu une journée difficile, il est 97e à +4…

Les Français à la peine

Dans le camp tricolore, deux joueurs avaient été invités à faire le déplacement jusqu’en Caroline du Sud. Malheureusement, nos deux représentants, tous les deux partis du 10, ont souffert sur le tracé de Kiawah Island. Victor Perez doit se contenter d’un 78 avec un triple bogey au 15. Quant à Antoine Rozner, qui a vécu un aller terrible en 44 avec deux triples bogey au 13 et au 16, il signe un premier tour en 79. Tous les deux bien loin d’un cut provisoire pour l’instant à +2.