Son grand rire ne retentira plus sur les fairways mais son doux sourire restera à jamais gravé dans nos cœurs. Frédéric Stevens nous a quittés brutalement le 13 mai. Trop tôt, beaucoup trop tôt… Agé de 58 ans, ce photographe curieux et méticuleux avait fait les beaux jours de l’agence de presse Sipa avant de collaborer avec Golf Européen et Golf Magazine depuis une quinzaine d’années.

Pour notre journal, « Freddy », c’était son surnom, a couvert la Ryder Cup 2018, plusieurs Opens de France, la totalité de nos Défis organisés au Golf National, au Médoc et à Saint-Omer mais réalisé aussi de nombreux reportages de tourisme en Espagne, en Ecosse ou au Maroc.

Véritable amoureux du jeu de golf et redoutable compétiteur en match-play, ce formidable compagnon de route et d’amitié travaillait depuis 2018 pour le service médias de la FFGolf aux côtés de son complice Alexis Orloff. Gourmet et gourmand, il aimait autant les moments d’après golf que ceux passés sur les parcours.

Tous ceux qui ont croisé sa route, que ce soit dans le cadre du travail ou de l’Association de la Presse et du Golf dont il était l’un des piliers depuis plus de trente ans, louaient sa gentillesse et sa bienveillance. Aujourd’hui, nous pensons bien fort à sa compagne Caroline, à sa maman Renée, à son fils Tomas, à son frère William et à tous ses proches. Tu vas beaucoup nous manquer Fred…   

Crédit photo : Jean-Louis Aragon