Ce soir, Tiger Woods passera une deuxième nuit consécutive dans sa chambre du Harbor UCLA Medical Center, à l’ouest de Los Angeles. Admis en urgence mardi matin suite à un accident de la route, l’ancien numéro un mondial a subi une longue opération à la jambe droite pendant la journée de mardi. Selon les informations livrées par les services locaux, Woods souffrait de multiples fractures au tibia et à la cheville de la jambe droite. Les muscles de cette même jambe étaient également touchés.

Woods a évité le pire grâce à sa ceinture de sécurité

 » Monsieur Woods a eu beaucoup de chance de se sortir vivant de cet accident « , a commenté Carlos Gonzalez, l’un des shérifs arrivé sur les lieux du drame juste après l’accident. Woods, apparemment, conduisait à vive allure sur une portion de route réputée dangereuse. Heureusement pour lui, le champion américain a évité le pire grâce à sa ceinture de sécurité et aux divers systèmes de protection situés à l’intérieur de l’habitacle du Genesis G80 SUV qu’il conduisait.

Un avenir sportif encore incertain

Il est bien évidemment beaucoup trop tôt pour savoir si Tiger Woods, 45 ans, pourra rejouer un jour au plus haut niveau, et si oui quand. Néanmoins, des spécialistes interrogés sur la nature de ses blessures estiment à au moins à un an la durée de récupération complète. Un nouveau coup, donc, très dur pour la carrière du champion aux 15 victoires majeures.

La voiture de Tiger Woods, quelques temps après l’accident à Rancho Palos Verdes, au sud de Los Angeles. Photo AFP.