Avec Jean-Emmanuel Elbaz, pro et coach mental au Paris Country Club. Tél. : 06 76 49 80 72. www.enphasegolf.com

En golf, la confiance est un facteur essentiel pour bien jouer sur un parcours. Si vous êtes confiant, vous pourrez jouer le meilleur golf dont vous êtes capable. Au contraire, si vous n’êtes pas confiant, vous raterez des coups que vous aviez l’habitude de réussir. Alors, comment prendre confiance, me direz-vous ?  Eh bien, contrairement à ce que certains pensent, la confiance se construit en premier lieu par votre fréquence de jeu sur le parcours et votre fréquence d’entraînement. Ainsi, si vous faites un parcours tous les six mois, n’espérez pas être confiant en jouant ! C’est quasiment impossible.

Un parcours tous les 15 jours au minimum

Pour un joueur qui espère jouer régulièrement sous les 90, la fréquence de jeu minimum doit être de deux parcours par mois et de trois séances de practice (grand jeu, petit jeu et putting) entre chaque parcours. La confiance va venir également de la capacité du joueur à améliorer ses connaissances techniques et à enlever les doutes qu’il peut avoir pour réussir différents types de coup (drives, approches, sorties de bunker…). Pour cela, l’idéal est de prendre des leçons avec un pro puis de travailler avec régularité ce que ce dernier a demandé. Un peu comme un musicien qui prendrait un cours de piano et qui répéterait ensuite consciencieusement ses gammes.

La technique peut amener des doutes

Parallèlement à ce travail au practice et sur le parcours, la confiance va venir de la façon dont vous abordez chaque coup de golf. Souvent, les golfeurs amateurs se concentrent trop sur la balle et la technique de leur swing. Cette façon de faire amène souvent des doutes et donc un manque de confiance car le joueur se demande tout le temps s’il exécute son geste correctement ou pas. Par contre, si vous vous concentrez sur la cible et les sensations dont vous avez besoin pour envoyer votre balle vers cette cible, vous allez vous placer dans un état naturel de confiance. En effet, en sport, la confiance vient lorsqu’un athlète se situe dans une sphère sensorielle et non dans une sphère intellectuelle.

Concentrez-vous sur la cible !

Conséquence, si vous commencez à faire de mauvais coups sur le parcours, vous ne devez pas essayer de comprendre ce que vous avez fait de mal techniquement. Vous devez, au contraire, vous concentrer davantage sur votre cible et essayer de ressentir ce qui va vous permettre d’aller là-bas. Par exemple, ressentir le poids de la tête de club, l’endroit où va passer la tête de club dans l’herbe ou encore la façon dont les mains vont se croiser lors de la traversée. Exactement comme un joueur de pétanque qui, après avoir envoyé sa première boule trop courte du cochonnet, va se concentrer instinctivement, avant de jouer sa deuxième boule, sur la trajectoire de sa boule et l’endroit où il veut l’envoyer plutôt que sur la technique pure de son geste.

La confiance est un choix

Dernier point important pour être confiant sur le parcours, il faut le décider avant d’arriver au départ du trou 1 ! Autrement dit, la confiance est un choix ! Et il ne faut pas attendre de faire quelques bons coups sur le parcours pour prendre confiance. Ces bons coups, en revanche, renforceront la confiance que vous avez déjà. Et si vous faites quelques mauvais coups, comme cela arrive à tous les joueurs, vous devrez vous reconcentrer sur les choses que vous pouvez contrôler pour reprendre confiance, à savoir, comme nous l’avons expliqué, votre routine de préparation avec le choix d’une cible, la visualisation de votre coup et l’utilisation d’une sensation rattachée à cette cible.  

Les points à retenir

  • Pour avoir confiance sur le parcours, la première chose à faire est de jouer et de s’entraîner régulièrement. Un parcours tous les deux mois avec trois séances de practice entre chaque parcours est un minimum.
  • Prenez des leçons avec un pro pour répondre à vos questions techniques et enlever les doutes de votre esprit. Travaillez ensuite avec régularité les points qu’il vous a indiqués.
  • Choisissez d’être confiant avant d’arriver au départ du 1. N’attendez pas une série de bons coups ou de bons trous pour le devenir.
  • Sur le parcours, concentrez-vous sur votre routine, sur votre cible et une sensation qui va vous permettre d’atteindre cette cible. Tous ces éléments que vous pouvez contrôler vous permettront d’être confiant.

RETROUVEZ D’AUTRES ARTICLES DE MENTAL sur www.golf-magazine.fr

N°1 : Bien se préparer avant le parcours

N°2 : Utilisez un contrat de parcours

N°3 : Un coup de golf commence par la fin

N°4 : Amenez le parcours au practice

N°5 : Cherchez à faire au lieu d’éviter de faire

N°6 : Quand vous puttez, essayez toujours de rentrer !

N°7 : Les bienfaits d’une routine